Actualités du nucléaire en Grande Bretagne

EDF Energy, filiale britannique d’EDF, a annoncé récemment :

   > L’achèvement du radier du second EPR de la future centrale nucléaire d’Hinkley Point C.

Cette étape majeure a été franchie dans les délais fixés il y a plus de quatre ans, par des équipes qui ont dû s’adapter aux nouvelles conditions de travail liées au Covid-19.  Elle intervient moins d’un an après l’aboutissement de la construction du radierdu premier réacteur d’Hinkley Point C. C’est sur ce radier -une dalle de béton armé de 49000 tonnes–que seront construits les bâtiments de l’îlot nucléaire 1: le bâtiment réacteur (BR), le bâtiment du combustible (BK), ainsi que les bâtiments électriques et de sécurité. Le communiqué d’EDF Energy.

   > Avoir déposé une demande pour la construction de deux EPR à Sizewell, dans le Suffolk (est de l’Angleterre).

La demande d’autorisation de développement (Development Consent Order – DCO) de ce deuxième projet EPR anglais après Hinkley Point C a en effet été réalisée auprès des autorités britanniques. Cette démarche, qui intervient à l’issue de huit années de concertations avec diverses parties prenantes, est la dernière grande étape réglementaire du projet. La décision finale d’investissement (final investment decision – FID) du projet est en effet envisagée pour fin 2021. Pour ce projet Sizewell C de développement, de construction et d’exploitation de deux réacteurs EPR, EDF Energy est associé à l ‘énergéticien Chinois CGN. Il s’agirait d’un chantier estimé à 17 à 18 milliards de livres (19 à 20 milliards d’euros). Le communiqué d’EDF Energy.

 Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *

RETOUR